Titre de l’étude : étude d’efficacité du vaccin expérimental de GSK contre le virus respiratoire syncytial (VRS) chez des adultes de 60 ans et plus.

Le virus respiratoire syncytial (VRS) est un virus extrêmement contagieux qui peut toucher n’importe qui, mais qui, dans les cas peu graves, prend l’apparence d’un rhume commun. Cependant, le VRS peut aussi provoquer une pathologie respiratoire plus grave, principalement chez les adultes âgés. Comme la grippe, le VRS est un virus saisonnier fréquent pendant les mois d’hiver dans les climats tempérés. Le VRS et le virus de la grippe sont deux virus différents; vous pouvez donc être infecté(e) par le VRS même si vous avez été vacciné(e) contre la grippe.

Il n’existe actuellement aucun vaccin contre le VRS. Le vaccin expérimental est étudié dans le cadre de cet essai clinique pour déterminer s’il peut protéger les adultes âgés d’au moins 60 ans contre le VRS. Nous invitons quelque 25 000 adultes plus âgés, voire plus, à participer à cet essai clinique à l’échelle mondiale.

 

Si vous avez au moins 60 ans et que vous songez à participer à cet essai, veuillez communiquer avec le médecin de l’essai pour de plus amples renseignements.

Vous devrez répondre à certaines exigences pour pouvoir y participer. Le médecin de l’essai déterminera si vous remplissez toutes les exigences de participation lors de votre première visite.

Cet essai clinique implique…

  • Une participation d’environ deux ans et demi à trois ans, selon le lieu d’inscription à l’essai

  • Un maximum de quatre ou cinq visites et trois contacts planifiés (p. ex., appels téléphoniques, courriels, textos) avec l’équipe de l’essai.

  • Une injection dans un muscle du bras (une seule dose, soit du vaccin expérimental contre le VRS, soit du placebo selon le groupe dans lequel vous aurez été affecté(e)).

  • Des prises de sang pour évaluer les effets potentiels de l’injection sur le système immunitaire.

  • Un journal à compléter pendant 30 jours après l’injection.

  • Des questions auxquelles vous devrez répondre concernant votre santé.

  • Des contacts réguliers avec l’équipe de l’étude pour déterminer si vous développez des symptômes ressemblant à un rhume.

  • Si vous avez des symptômes ressemblant à un rhume, vous devrez :

    • Effectuer un prélèvement dans vos narines avec un écouvillon.

    • Répondre à des questionnaires de santé.

    • Rendre visite à l’équipe de l’étude pour une évaluation des symptômes ressemblant à un rhume (l’équipe procédera aussi à un prélèvement dans les narines et la gorge avec des écouvillons).